Dans la municipalité de Ozieri (nord de la Sardaigne), pas loin de la célèbre Basilique de Saccargia, il y a l’ex-cathédrale de Sant’Antioco di Bisarcio, l’un des plus grands monuments de l’art roman sarde.
Nous vous racontons une visite que nous avons faite à l’automne, en 2018…



L’église se dresse en pleine campagne sur le flanc d’une colline, entourée d’un paysage verdoyant et presque féerique.
Bien que accessible en voiture, nous préférons monter le tronçon d’escalier qui, depuis les fermes en contrebas, monte les pentes sur lesquelles se dresse l’église.


Vue de la Basilique de Sant'Antioco di Bisarcio

L'escalier de l'église

Le chemin légèrement en montée est une expérience presque mystique … À l’approche d’un lieu chargé d’histoire et de spiritualité, derrière nous la vue sur la Plaine d’Ozieri devient plus large et plus spectaculaire.
Dans le dernier tronçon, le sentier pédestre longe le mur sud de l’église, permettant d’admirer un imposant clocher, sans la partie supérieure.
Nous atteignons la place devant l’ancienne cathédrale et la façade nous raconte son histoire … Une histoire troublée, qui émerge de l’alternance des styles et des variantes de construction. La façade présente des éléments architecturaux élégants, mais il y a une étonnante absence de symétrie.

La façade et le clocher

Autour de nous, il y a une grande cour entourée de restes de murs. Vestiges d’un passé qui mérite d’être connu…

La Cour


Histoire

Le nom Bisarcio vient de l’ancien village qui se trouvait près de l’église à l’époque médiévale. Il ne reste que quelques traces de ce centre habité.
La date exacte de fondation de la Basilique n’est pas connue, mais son nom était déjà indiqué dans les documents de 1090 après JC. L’église fut détruite par un incendie et reconstruite vers le milieu du XIIe siècle. Au siècle suivant, l’élégant portique devant l’entrée a été ajouté. Au XVIe siècle, un effondrement de la partie gauche de l’église et la reconstruction ultérieure ont donné à l’édifice l’aspect que l’on peut encore observer aujourd’hui.


Devant la basilique

La façade

Jusqu’à la fin du Moyen Âge, l’église était le siège du Diocèse de Bisarcio, puis supprimée en 1503.
Dans les temps modernes, les célébrations en l’honneur de Sant’Antioco, saint patron d’Ozieri, ont lieu à la basilique, divisées en deux dates; des reconstitutions médiévales ont lieu en mai-juin, tandis que des cérémonies religieuses ont lieu le 13 novembre.


À l’intérieur de l’église

Du porche, nous entrons dans l’église. Le bâtiment a un plan à trois nefs; la centrale a un plafond en bois, tandis que les latérales ont des voûtes croisées. L’atmosphère, avec une lumière douce qui entre par les petites fenêtres à lancette unique, invite à la méditation.
Une particularité de l’édifice est la présence, à l’étage supérieur au-dessus du portique, de la salle utilisée comme ancienne chapelle épiscopale.


Détails architecturaux

À l'intérieur de l'église

Les environs

L’ensemble du territoire de la commune d’Ozieri contient de nombreux trésors archéologiques; en particulier, certains d’entre eux sont situés à proximité immédiate de Sant’Antioco di Bisarcio, à quelques centaines de mètres.
Les peintures préhistoriques du Riparo di Luzzanas ont été trouvées parmi les roches des pentes nord; ce sont des peintures rupestres représentant des figures anthropomorphes.
À l’ouest se trouvent les vestiges du Nuraghe Mannu.




Avatar

L'Auteur

Explorateur et découvreur sur l'île de Sardaigne. Auteur du blog Sardinia 4 Emotions, pour partager des émotions et des expériences vécues dans cette île magique.