Martis était la destination de notre voyage: un petit village de colline dans le nord de la Sardaigne, peu connue des touristes…
La présence de sentiers adaptés aux promenades en plein air et de nombreux points panoramiques en font une destination intéressante pour les amoureux de la nature.




N’ayant pu voyager ces derniers jours, nous vous montrerons les photos d’une journée d’hiver … Bien sûr, les couleurs sont plus douces et les prairies moins fleuries, par rapport au printemps. Cependant, vous pouvez faire une promenade agréable à chaque saison de l’année!



La cascade de Triulintas

A l’ouest de Martis, une petite route traverse champs et pâturages; vous le trouverez en suivant le panneau pour la cascade et le moulin Triulintas. La première partie de la route peut également être parcourue en voiture ou en moto, jusqu’à une petite vallée dans les collines.


La route Triulintas

À la gorge

Ici, nous prenons un petit chemin qui longe le ruisseau, parmi la végétation. Le bruit de l’eau nous accompagne tout au long de notre excursion… L’itinéraire se poursuit avec la végétation dense qui entoure le chemin.


Le long du chemin

Le ruisseau

Vers le moulin

Seulement dans la dernière partie, le bruit plus intense de l’eau nous fait comprendre que nous avons presque atteint la destination. Parmi les plantes et les arbustes, nous avons trouvé une cascade de près de 20 mètres… Devant nos yeux apparaît la vision surprenante de eaux tombant dans un lac!
C’est un paysage presque féerique,une merveille à photographier…


La cascade

La cascade de Triulintas et le lac

Panorama

Le plan d’eau est délimité au sud par des parois rocheuses abruptes, tandis que des autres côtés entouré de fourrés.
Dans cet endroit apparemment non contaminé, cependant, nous trouvons des traces de la présence humaine; du côté de la cascade, nous observons des sections de murs anciens… Ce sont les restes du moulin de Triulintas.
La structure, construite pour capter l’énergie des chutes d’eau et la transformer en force mécanique, était restée en usage jusqu’au milieu du 20ème siècle. Malheureusement, nous ne connaissons pas exactement la période de construction; mais sûrement ce type d’ouvrages (moulin hydraulique vertical ou moulin de Vitruve) est né à l’époque romaine et s’est considérablement répandu au Moyen Âge, également en Sardaigne.
Depuis les années 1950, des décennies de négligence ont malheureusement réduit l’usine à un état de délabrement.


San Pantaleo, l’église abandonnée

San Pantaleo était l’église principale de la ville, située dans la partie sud, sur une pente surplombant la vallée du Rio Carrucana. L’église a été construit au 14ème siècle et a un plan à trois nefs.
Malheureusement, le sol à la base de la structure a cédé, à plusieurs reprises; au cours des siècles, diverses interventions de restructuration et de restauration ont été nécessaires. La situation s’est aggravée au début du 20ème siècle et, par conséquent, l’église a été abandonnée à partir de 1920.
Actuellement, l’église est en ruine, avec des voûtes effondrées et des murs dangereux, malgré des travaux de restauration dans les années 1980.


L'église

La façade de l'église de San Pantaleo

Panorama de San Pantaleo

À ce jour, de futures interventions sont attendues pour la sécurité du monument.


Non loin de là, dans la vallée derrière l’église se trouve un site d’intérêt naturaliste important et singulier: une forêt pétrifiée. Ici, vous pourrez admirer des troncs fossiles datant de vingt millions d’années, qui ont été préservés jusqu’à aujourd’hui à la suite d’une ancienne éruption volcanique… Certainement une destination intéressante pour un prochain voyage!


Le parc de la forêt pétrifiée




Avatar

L'Auteur

Explorateur et découvreur sur l'île de Sardaigne. Auteur du blog Sardinia 4 Emotions, pour partager des émotions et des expériences vécues dans cette île magique.