En 2017, nous vous avons apporté à connaître la Sartiglia à Oristano, un important événement sarde. Pour la période du carnaval de cette année, nous allons à Orani, petit village dans le centre de la Sardaigne.
Nous atteignons cette destination le samedi suivant au carnaval; au cours de cette journée, il y a le défilé de “Mascheras Tradizionales”, avec les costumes traditionnels des villages du centre de la Sardaigne.



Nous nous arrêtons pour attendre le défilé dans la partie initiale du parcours, près de l’église de Santa Maria. Lorsque le parade sera terminé dans ce premier point, nous prévoyons de nous déplacer à travers les rues sinueuses du village dans la zone d’arrivée (place Italia); donc nous pourrons voir le passage du défilé dans un deuxième point.


Prélude: Les Maimones d’Oniferi

Le commencement du défilé est prévue pour quatre heures, mais l’attente se poursuit pendant quelques minutes… nous entendons un bourdonnement dans la foule et voici les premières protagonistes.
C’est une apparition rapide qui anticipe la procession… Ce sont les Maimones d’Oniferi, hommes portant des costumes traditionnels de bergers et de leurs épouses, avec des vêtements sombres et des visages barbouillés de suie; avec ce groupe il y a un âne monté par un mannequin qui représente la figure de l’agriculteur et est un symbole de bonne chance.
Après quelques minutes, les Maimones reviennent sur leurs pas et, immédiatement après, la longue procession arrive.


Maimones d'Oniferi

Maimones

Su Bundhu d’Orani

Un groupe d’hommes avec de lourds pardessus noirs apparaît: les Bundhu d’Orani! Ils ont des masques de liège et des tridents rudimentaire en bois. Dès le début, ces protagonistes mettent en scène des comportements particuliers, qui représentent les caractéristiques et les traditions de leurs masques.
Le masque Su Bundhu se caractérise par une grande moustache, un nez prononcé et des cornes de bovins; en avançant, ces personnages interprètent le rituel de semer, battant le sol devant eux et jetant des graines de blé. Tout le temps, ils continuent à marmonner et à bouger nerveusement.


Su Bundhu d'Orani

Su Bundhu

Su Tumbarinos de Gavoi

Alors que les Bundhu avancent, nous entendons une musique rythmée de plus en plus proche. Dans la rue il y a les Tumbarinos (les tambours) de Gavoi. Les Sonadores (musiciens) procédent portant des costumes de velours et des casquettes sombres; beaucoup d’entre eux ont un tambour, mais nous voyons aussi d’autres instruments d’accompagnement: le fifre, l’accordéon et le triangle.

Su Tumbarinos

S’Urtzu et Sos Bardianos d’Ula Tirso

Les masques d’Ula Tirso entrent alors. Les premiers sont deux Maskinganna: individus couverts de peau de chèvre, avec un couvre-chef constitué de la tête de l’animal. Les deux personnages se poursuivent et imitent des combats; pour la tradition le Maskinganna représent le diable.
S’Urtzu, un homme portant la peau d’un sanglier, est à une courte distance. Ce dernier avance entouré et battu par Omadores (dompteurs) et Bardianos (bergers).


Maskinganna

S Urtzu

S Urtzu, Omadores et Bardianos

Urthos et Buttudos de Fonni

Ensuite, les Maimones d’Oniferi passent, mais nous les avons déjà connu…
ils sont suivis par les Urthos et les Buttudos de Fonni.Les Urthos représentent l’animal ou le dieu des morts, ils portent une cloche et sont vêtus de peau de mouton ou de chèvre; ils sont liés à la chaîne par sos Buttudos (gardiens habillé en noir) et tentent continuellement de se libérer, en poursuivant les gens dans le public.


Urthos et Buttudos de Fonni

Urthos et Buttudos

Boes et Merdules de Ottana

Alors, il est temps pour les masques d’Ottana; les Boes défilent habillés de laine de mouton et d’un masque coloré avec l’apparence d’un bœuf, symbole de la prospérité; les Merdules défilent aussi habillés de laine de mouton, mais avec un masque noir qui représente un visage humain. Les Merdules ont le rôle de gardiens: ils doivent domestiquer les Boes.
A la fin de ce groupe vient Sa Filonzana, le masque d’une vieille femme déformée qui fait tourner la laine.


Boes et Merdules

Sa Filonzana

Mamutzones de Samugheo

Les Mamutzones de Samugheo arrivent, couverts de peaux d’animaux, avec de lourdes cloches et une couvre-chef avec des cornes. Leur chemin ressemble une danse rythmique: avec leurs mouvements ils sonnent les cloches. Il y a aussi deux autres personnages: s’Urtzu représentant l’esprit animal, portant une peau de chèvre; et s’Omadore, un individu vêtu de noir avec le rôle de dompteur.
À un certain moment, tous les figurants dansent en cercle autour de leurs chapeaux laissés sur le sol.


Mamutzones de Samugheo

Mamutzones

Donna Zenobia de Macomer

C’est donc le moment d’entrée du masque typique de Macomer: Donna Zenobia. Nous voyons avancer un groupe de personnages vêtus de noir, avec un masque en bois, représentant des femmes avec des caractéristiques laides mais bienveillantes.


Donna Zenobia

Mamuthones et Issohadores de Mamoiada

Les masques de Mamoiada sont les derniers du défilé. Les Mamuthones procèdent couverts de peaux d’animaux et de lourdes cloches, avec un masque en bois noir; avec des coups d’épaule, ils sonnent toutes les cloches. Ils sont accompagnés par Issohadores, caractérisé par un vêtement rouge
Les Issohadores ils lancent soudainement le corde qu’ils portent, essayant d’attraper des jeunes femmes dans le public; on dit que d’être pris est un signe de bon augure.


Mamuthones

Issohadores

La fin du défilé

Une fois passé tous les masques, nous traversons les ruelles du centre d’Orani; donc nous pouvons voir un autre passage des masques dans la partie finale du parcours. Enfin, nous montons à la place de la mairie où les célébrations se poursuivront jusqu’au soir. Malheureusement, il pleut maintenant, mais cela ne décourage pas le grand public qui a choisi de participer à l’événement.


Masques à Orani

Moment du défilé

Cloches

Soirée sur la place


Catégories : Bien-être et amusement

L'Auteur

Explorateur et découvreur sur l'île de Sardaigne. Auteur du blog Sardinia 4 Emotions, pour partager des émotions et des expériences vécues dans cette île magique.

Laisser un commentaire

avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *